Accéder au menuAccéder au contenu principalAccéder au pied de page
Retour aux articles

Interview pour le mois des B corp

Rédigé le par

Pour le mois des B corp, notre président Frederick Marchand s’est porté au jeu de l’interview.

B Corp cela signifie quoi pour toi ?

Digital4better est né d’une volonté d’une économie plus durable, cette croyance forte dans une entreprise commerciale qui peut et doit faire des bénéfices pour assurer sa résilience, mais des bénéfices qui doivent servir à un engagement sociétal.

Bcorp cela représente la volonté d’une entreprise à s’engager sur tous les pans sociétaux. L’envie de s’améliorer chaque jour, de se benchmarker, d’identifier ses axes de travail. Je crois beaucoup dans l’amélioration continue, les choses parfaites de suite cela n’existe pas.

Pour paraphraser Bcorp, la volonté de ne pas être les meilleurs au monde mais les meilleurs pour le monde. J’adore !

Pourquoi Bcorp et pas une autre certification ?

C’est la communauté que l’on trouvait la plus avancée, leur outil BIA (outil d’évaluation) est plutôt bien fait. On peut de plus se positionner par rapport aux autres. Après peu importe Bcorp ou Lucie ou autre. L’important c’est la volonté d’agir durablement sur tous les axes : Gouvernance, Collaborateurs, Collectivité, Environnement et Clients. Le fait de pouvoir mesurer et d’identifier ses axes d’amélioration est clef ; je l’ai déjà dit non ? 😊

Cela t’est venu quand cette volonté de Bcorp ?

Aie ! Cela date… Tu n’avais pas ton bac 😊 Je suis Bcorp depuis de nombreuses années, l’émergence du mouvement aux Etats-Unis cette volonté de certains entrepreneurs de protéger leur action sociétale face aux « class action », le statut juridique spécifique créé. L’application faite en France est un peu différente, en effet il n’existe pas de statut Bcorp. Il est tout de même intéressant de voir les travaux de Blanche Segrestin, le rapport Notat-Senard puis la naissance de la loi pacte (notamment entreprise à mission). L’aboutissement de la loi pacte va moins loin qu’une Bcorp mais c’est une étape très intéressante et j’aime bien la réflexion de raison d’être pour la personne morale.

Une préoccupation pour Bcorp ?

Pas vraiment une préoccupation pour Bcorp mais plus pour les entreprises à impact. Les derniers événements concernant le groupe Danone m’interpelle. Danone était engagé dans une certification BCorp (également passé entreprise à mission). Des fonds, qui plus est minoritaires, ont voulu la tête d’Emmanuel Faber, très engagé sur une économie plus responsable. Le profit au lieu de l’impact ! Ce raisonnement court termiste est dévastateur. C’est un des effets négatifs des dividendes ; on privilégie le résultat court terme versus un vrai impact long terme. Maximiser les bénéfices sur l’année courante ne défend pas les intérêts des salariés, des actionnaires, des parties prenantes, de la planète. Nombreuses études ont démontré qu’une entreprise engagée était beaucoup plus performante sur le long terme. On pilote nos entreprises avec des KPI court terme, néfastes à la société.

Allez donnes nous quand même un point que tu n’aimes pas chez Bcorp ?

Son côté trop américain ! Je suis comme nos cousins Québécois il faut défendre notre langue, notre culture. Même si B corp fait des efforts en France, la plupart du contenu et interactions ne sont pas en Français. Je rêve d’un statut « Bcorp » européen !

#BCorp #BetterBusiness #Meilleurepourlemonde

Pour plus d'informations.

Tribu Rennes

1 Rue du Général Maurice Guillaudot
35000 Rennes

Tribu Nantes

6 rue Saint Domingue
44200 Nantes

Tribu Paris

179 rue Vaugirard
75015 Paris

Faire connaissance.

Ecris-nous
Mentions légales